Suivi du télétravail dans le groupe

Une commission de suivi du télétravail s’est réunie le 24 janvier. Nous n’avions plus eu de commission de suivi télétravail depuis 2018 !!! 

Alerté par le rapporteur et rapporteur adjoint de la CSSCT sur des problématiques d’interprétation de l’accord entrainant de fortes incompréhensions, la Direction a organisé une commission de suivi télétravail le 24 janvier dernier. 

Accès au télétravail.

Sur les conditions d’éligibilité au télétravail, la CFDT a souhaité revenir sur la justification des 3 mois d’ancienneté et sur le fait que certaines directions refusaient le télétravail même au bout de 3 mois. C’est souvent le cas en gestion collective ADP et les réponses et motifs de refus apportés ne sont pas homogènes d’une région à une autre. 

Même si on peut entendre que l’autonomie et la capacité à exercer son activité correctement doivent être maitrisées, on ne peut accepter des interprétations différentes et les incompréhensions que cela suscite. 

Autre point lors du recrutement de nouveaux salariés, le cabinet de recrutement « vend comme argument », la possibilité de télétravailler au bout de 3 mois sans plus de précisions. Cela entraine parfois des incompréhensions quand le salarié se voit refuser le télétravail après 3 mois. La Direction a semblé sensible à notre alerte. Peut être en étant plus précis sur les notions d’autonomie, conditions indispensables pour avoir accès au télétravail. 

Enfin, nous avons alerté sur le fait que des managers convoquaient leurs collaborateurs et les empêchaient de faire leur demande de télétravail dans NEOCASE. Pour la CFDT cela fausse les statistiques et fait passer « sous les radars » des refus.  

L’accord est clair : en cas de refus, la raison doit être formalisée.  

La Direction s’est engagée à rappeler les termes de l’accord. Elle explique que pour certains managers le télétravail génère chez eux la crainte de perdre leur rôle d’encadrant.  

Effectifs de télétravailleurs, de non-télétravailleurs et de non-éligibles en 2022 et 2023. 

En 2022 80% des collaborateurs éligibles effectuent du télétravail à l’UES AG2R et 77% à l’UES LM.

En 2023 78% des collaborateurs éligibles effectuent du télétravail à l’UES AG2R et 71% à l’UES LM 98% sont éligibles à l’UES AG2R et 75% à l’UES LM pour 2022 et 2023. Hors collaborateurs non-éligibles, nous avons le même pourcentage (trois points de différence) de collaborateurs en télétravail dans les deux UES en 2022. Cependant, en 2023, le pourcentage de collaborateurs en télétravail a baissé dans les deux UES. 

Comme évoqué un peu plus haut ces statistiques sont faussées par quelques refus (certes à la marge) non comptabilisée dans NEOCASE. 

Effectif de télétravailleurs et de non-télétravailleurs par âge en 2022 et 2023 

La pyramide des télétravailleurs correspond à la pyramide des âges du Groupe.  

En 2022 et 2023, les collaborateurs effectuent davantage de télétravail entre 30 et 54 ans à l’UES AG2R (environ 80%).  

De même pour l’UES LM. Au global, nous retrouvons une baisse en 2023 du nombre de collaborateurs en télétravail dans les deux UES toujours plus marqué pour l’UES LMO. 

Effectif de télétravailleurs, de non-télétravailleurs et de non éligibles Homme et Femme en 2022 et 2023 

UES AG2R 2022  

Population globale 2022 : 71% de collaborateurs femme et 29% de collaborateurs homme  

Télétravailleurs 2022 : 73% de collaborateurs femme et 27% de collaborateurs homme 

UES AG2R 2023  

Population globale 2023 : 72% de collaborateurs femme et 28% de collaborateurs homme  

Télétravailleurs 2023 : 73% de collaborateurs femme et 27% de collaborateurs homme 

UES LM 2022 

Population globale 2022 : 52% de collaborateurs femme et 48% de collaborateurs homme  

Télétravailleurs 2022 : 59,5% de collaborateurs femme et 40,5% de collaborateurs homme 

UES LM 2023 :  

Population globale 2023 : 52% de collaborateurs femme et 48% de collaborateurs homme  

Télétravailleurs 2023 : 60% de collaborateurs femme et 40% de collaborateurs homme. 

Effectif de télétravailleurs avec un jour ou deux jours de télétravail en 2022 et 2023. 

En 2022, 85% collaborateurs ont deux jours de télétravail à l’UES AG2R et 88% à l’UES LMO 

En 2023, 84% collaborateurs ont deux jours de télétravail à l’UES AG2R et 87% à l’UES LMO 

La CFDT a demandé pourquoi il n’y avait pas de retour sur les passages de 2 à 1 jour de télétravail décidé par le manager, que ce soit temporaire ou définitif et les motifs invoqués. 

 Cela aurait permis de vérifier si c’était lié à un problème de productivité et/ou de sous – performance. 

Effectif de télétravailleurs homme et femme par jour en 2022 et 2023 

Les collaborateurs homme et femme sont majoritairement en télétravail le lundi et le vendredi que ce soit pour l’UES AG2R ou l’UES la Mondiale. 

Cela confirme que le télétravail est une vraie avancée sociale qui permet de mieux concilier la vie professionnelle et la vie personnelle. C’est aussi lié au fait que des directions demandent à leurs équipes d’être toutes présentes sur site à minima un jour par semaine (donc plutôt le mardi ou le jeudi).  

Enfin contrairement à ce qui est parfois évoqué par certains managers, les salariés ne privilégient pas le télétravail le mercredi « pour garder les enfants » qui n’auraient pas école.  

Halte aux idées reçues et aux propos sexistes car ce genre de remarques sont plutôt faites à des femmes qui demandent le télétravail le mercredi ! 

Effectif de télétravailleurs RQTH et de non-télétravailleurs RQTH en 2022 et 2023 

En 2022 : 382 collaborateurs RQTH en télétravail soit 72% de collaborateurs RQTH effectuent du télétravail. 

En 2023 : 372 collaborateurs RQTH en télétravail soit 79% de collaborateurs effectuent du télétravail. 

Effectifs suivant les outils d’accès au télétravail 

Module E-Learning 

  • 551 collaborateurs ont suivi le module e-learning et obtenu le certificat en 2022 
  • 700 collaborateurs ont suivi le module e-learning et obtenu le certificat en 2023 

Remise de matériel Cassius 

  • 235 demandes kit domicile télétravail en 2022 
  • 230 demandes kit domicile télétravail en 2023 

Subvention Edenred 

  • 745 collaborateurs ont utilisé la subvention Edenred du 1er avril 2022 jusqu’au 31 décembre 2023 
  • 79 944 euros représentent le montant consommé du 1er avril 2022 jusqu’au 31 décembre 2023 

Pour la CFDT, les dysfonctionnements constatés avec Edenred, notamment la problématique des frais de livraison ne permettent pas aux salariés de profiter d’un avantage acquis. La direction s’est engagée à solutionner les choses lors de la négociation du nouvel accord. 

Concernant le « kit domicile télétravail », la CFDT a rappelé qu’en matière de conditions de travail, les salariés qui faisaient une demande d’un second écran devaient voir leur demande satisfaite. 

La direction considère que la demande est tout à fait légitime et va se rapprocher de la DOSI. 

Nombre de jours de télétravail occasionnel  

Les demandes occasionnelles ont diminué de 32% de 2022 à 2023 à l’UES AG2R et de 33% à l’UES LMO. 

Également, 80% des demandes de télétravail occasionnel sont au motif « Autre». 

Si l’on examine le document présenté en séance pour l’UES AG2R on constate qu’effectivement des jours de télétravail occasionnels sont accordés. Mais ce qui pollue la vie des services, des salariés, des représentants du personnel c’est la difficulté avec laquelle parfois il est difficile d’avoir des réponses et que les décisions soient prises dans la bonne temporalité mais surtout avec bon sens.  

Les salariés ont parfois l’impression que certaines directions ont « une boule de cristal » et sont capables de dire à l’avance si une grève va être fortement suivie, si les conditions climatiques et la levée d’alerte orange ou rouge vont être levées ou perdurer ect…  

Ce manque d’anticipation et « ce refrain » qui consiste à dire que les salariés veulent « profiter » de jours de télétravail supplémentaires n’est pas entendable. Si les organisations syndicales se sont engagées sur un accord c’est bien pour qu’il soit appliqué et non pas interprété. 

La CFDT AG2R a pu lors de cette commission et de manière objective apporter des exemples précis qui elle l’espère permettra une meilleure fluidité dans les échanges autour du télétravail dans les différentes directions du groupe 

La Direction quant à elle s’est engagée à remettre en place ce type de commission de suivi chaque année. A noter qu’un nouvel accord sera à renégocier en cette fin d’année. La CFDT reviendra vers les salariés pour porter des revendications concrètes et au plus proches des attentes des salariés. 

S’abonner
Notifier de
guest

6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
dartagnan
dartagnan
5 mois il y a

Merci pour ce retour détaillé. La direction va t’elle s’engager dans des réponses rapides aux questions posées car il y a vraiment des attentes d’équité et d’interprétation ? Si non, il faudra les reposer à la prochaine négo de l’accord.

Fatigué 😪
Fatigué 😪
5 mois il y a

À quand le troisième jours de télétravail ? Plusieurs services déménagent …encore … sur un autre site …et cela engendre ….ENCORE.. du temps de trajets supplémentaires …quasi 4h jours de transports …c’est plus vivable !!

VieProPerso
VieProPerso
5 mois il y a

Qu’en est-il du télétravail possible ou pas pendant toute la durée des Jeux Olympiques ? A quand une décision et communication sur le sujet ?

On va bientôt nous demander nos congés d’été (jusqu’en octobre 😀 ). Est-ce que la Direction attend qu’on est déjà posé nos congés, non modifiables, pour “prendre sa décision” ?

#Anticipation

VieProPerso
VieProPerso
Réponse à  cfdt ag2r
5 mois il y a

Pour info, on commence à nous demander les congés jusque fin octobre. Date limite pour donner nos congés : fin mars.

On compte sur les syndicats pour obtenir une réponse claire de la Direction ou faire repousser la date limite de choix des congés d’été et automne.

Paradis
Paradis
Réponse à  VieProPerso
4 mois il y a

Chez nous, les congés d’été et de noël (second semestre) viennent d’être validé (site parisien!).