Négociations salariales 2023 : un budget “conséquent” ?

Le 7 décembre, les organisations syndicales écrivaient au Directeur général du groupe pour lui demander de transmettre aux différents conseils d’administration un courrier les alertant sur la perte importante de pouvoir d’achat des salariés. Réponse du DG : le budget 2023 pourrait être bien plus conséquent que les années précédentes.

Le 7 décembre l’intersyndicale CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, UNSA et SUD écrivait aux administrateurs du groupe par l’intermédiaire au Directeur général.

L’objectif était d’alerter les administrateurs, avant le vote des budgets 2023 qui aura lieu le 15 décembre, sur la perte importante de pouvoir d’achat des salariés.

Les organisations syndicales veulent que les administrateurs donnent des marges de manœuvre à la direction générale lui permettant de proposer des augmentations salariales en cohérence avec l’inflation, ainsi qu’une ventilation davantage portée sur les augmentations collectives que sur les primes.

Elles mettent en avant que les salariés réalisent des efforts importants avec une réduction continue de la masse salariale et des frais de personnels depuis 2016.

Le 12 décembre le Directeur général répond par le mail ci-dessous, dans lequel il souligne qu’il a demandé aux présidences des conseils d’administration de consacrer un budget bien plus conséquent que les années précédentes aux mesures salariales applicables en 2023.

Courrier de Bruno Angles, Directeur général du groupe, aux Délégués syndicaux centraux.

Madame, Messieurs,
J’accuse réception du courriel que vous nous avez adressé mercredi 7 décembre dans la soirée à destination de Mesdames et Messieurs les Administrateurs du Groupe. Je vous informe qu’il leur sera effectivement transmis ce jour, en amont des réunions qui se tiendront dans le cadre du Marathon budgétaire.
J’ai par ailleurs pris connaissance avec attention de son contenu.
Les questions que vous y mentionnez font partie des sujets d’actualité auxquels nous sommes collectivement attentifs avec Mesdames et Messieurs les Administrateurs et que nous avons l’occasion d’aborder et de discuter au cours des réunions des instances de gouvernance dans la recherche d’un équilibre permanent. Nos discussions portent ainsi tout autant sur la situation actuelle du Groupe, comme vous le précisez vous-mêmes dans votre courrier, et qui invite à une gestion rigoureuse, que sur l’importance de reconnaitre l’implication et l’engagement de nos collaborateurs dans le contexte économique actuel.
C’est d’ailleurs la prise en compte de l’ensemble de ces éléments qui m’a d’ores et déjà conduit à proposer à la Présidence paritaire de consacrer un budget bien plus conséquent que les années précédentes aux mesures salariales applicables en 2023, dont les modalités de mises en œuvre relèvent de la négociation avec vous – représentants des organisations syndicales représentatives – et dans le cadre de laquelle nous recherchons systématiquement un équilibre entre les mesures dites collectives et celles de nature individuelle.
C’est aussi cette situation qui nous a conduit à débuter la Négociation Annuelle Obligatoire sur les salaires pour 2023 dès la fin du mois d’octobre afin d’être en mesure de la finaliser rapidement sur le début de l’année 2023 et d’en informer l’ensemble de nos managers et collaborateurs.
Je vous prie de recevoir, Madame, Messieurs, mes sincères salutations.
Bruno Angles

Courrier des organisations syndicales aux administrateurs

S’abonner
Notifier de
guest

19 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
un salarié comme les autres
un salarié comme les autres
1 année il y a

Enfin une ouverture pour 2023, bien joué à lui pour avoir mis 2022 aux oubliettes

MARIE OTERO
1 année il y a

Entre les paroles et les actes, vivement le 15 décembre pour voir ce qu’il en ressort en concret !
Merci pour votre retour en live des propositions faites qui j’espère, seront à une hauteur acceptable face à nos attentes à toutes et tous.

Anonyme
Anonyme
1 année il y a

Ouverture des négos fin octobre ?? Juste 2 réunions pour dérouler des bilans et dire que pour 2022 c’était clos et pour 2023 c’était trop tôt ….

salariée lambda
salariée lambda
1 année il y a

à suivre 🤞🤞

Isa
Isa
1 année il y a

Les salariés attendent des augmentations dignes de ce nom. Comme le dit si bien votre courrier cela fait plusieurs années ou nous n’avons pratiquement rien et 2022 aura été l’année record. 0 pour les salaires au-dessus de 35000€. La direction et les administrateurs ne se rendent pas compte des difficultés des salariés.
En espérant que l’année 2023 soit différente, si ce n’est pas le cas, je ne suis pas certaine que les équipes trouveront encore de la motivation…

Observation
Observation
Réponse à  Isa
1 année il y a

Bonjour, en tout cas, pourvu que la Direction ne refasse pas cette séparation par le salaire pour savoir qui a 3 noisettes et qui n’a rien. Car bonjour le bazar que ça met dans les équipes ensuite…. on n’a vraiment pas besoin de remonter les uns contre les autres en 2023 vu les 3 années chargées qui viennent.

Van Cleef
Van Cleef
1 année il y a

2022 = Game Over

Shadok
Shadok
1 année il y a

Effet “0,06 %” comme en 2021 ? Les promesses n’engagent que ceux qui les croient. J’attends de voir sur ma fiche de paie.

MR BISMUT
MR BISMUT
1 année il y a

Vous croyez encore au père NOËL vous ?????

ANONYME
ANONYME
1 année il y a

Voilà une réponse bien politicienne, pas surprenant de la part d’un DG qui a côtoyé ce milieu. Au final, la montagne va accoucher d’une souris comme toujours…

un salarié parmi d'autres
un salarié parmi d'autres
1 année il y a

Il semble que le paritarisme ne soit pas mort et que nos administrateurs sont enfin sortis de leur léthargie. Attendons de voir comment vont se concrétiser ces belles intentions.

Picsou
Picsou
1 année il y a

“En février 2022 nous vous avions sollicité afin de vous sensibiliser sur la situation des salariés du groupe dans le cadre de l’ouverture des NAO 2022. Vous avez été sensibles à notre démarche et nous vous en remercions”. En effet, remercions toutes et tous notre très chère Direction pour ces NAO 2022 d’une générosité incroyable !

DonaMonika
DonaMonika
1 année il y a

Quid de 2022 ?
Le montant 2023, serais si généreux que ça va rattraper plus 6 ans de disette + l’inflation ? Je demande qu’à voir !

Valérie
Valérie
1 année il y a

Et les frais d’essence avec tous ses allers retours site/domicile… On en parle

Le SInge
Le SInge
1 année il y a

Et les 6% d’inflation de 2022, sans aucune augmentation pour la majorité des salariés, on les oublie ?

AG2RIEN
AG2RIEN
1 année il y a

Comme St THOMAS, je ne crois que ce que je vois…

Anonyme
Anonyme
1 année il y a

Tiens ça me rappelle le discours de Renaudin et son soi-disant effort pour le Covid.

On a vu le résultat , c’est bien ils gagnent encore du temps !!

anonyme
anonyme
1 année il y a

Quelqu’un pourrait-il me répondre SVP. Lorsque l’on entend, qu’en 2023 ce sera nettement plus conséquent. Ok, ça je comprends. Mais si l’on compare à 2022, où il y avait 0,00 € pour bon nombre d’entre nous et que j’y ajoute, 5 %… Bin, 5 % de 0,00 €… ça fait toujours 0,00 €, non ??
Ou alors, toutes mes années à l’école n’auront servies à rien !

un salarié parmi d'autres
un salarié parmi d'autres
1 année il y a

Parler distribution de gros sous… pour un ex président de banque helvétique: quel calvaire…