Hausse des prix = 6,1%, augmentation collective des salaires = 0% pour deux tiers des salariés.

La hausse des prix à la consommation en France s’est accélérée en juillet pour atteindre 6,1% sur un an, a confirmé l’Insee dans son estimation définitive.

Les prix de l’énergie ont continué à peser sur les chiffres de l’inflation mais moins fort que ces derniers mois, a souligné l’institut de statistiques qui note une accélération des prix des services, de l’alimentation, et des produits manufacturés. L’inflation s’est accélérée à 6,1% en juillet sur un an, confirme l’Insee.

Cherchez l’erreur : en 2022, la mesure unilatérale de la Direction AG2R LA MONDIALE d’augmentation collective des salaires est de seulement 1,2% pour les salariés ayant un salaire annuel inférieur à 35 000 euros pour AG2R et 38 000 euros pour LA MONDIALE. Cette mesure concerne un tiers seulement des collaborateurs.

S’abonner
Notifier de
guest

14 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Fayolle
Fayolle
1 année il y a

Oui et qu’est-il décidé de faire. On continue à ne pas faire grève parce que ça coûte trop cher ?

Transparent
Transparent
1 année il y a

Tout est résumé dans le dessin…Quels sont nos moyens d’action ?

Last edited 1 année il y a by Transparent
Mosca
Mosca
1 année il y a

Je ne sais pas dans quelle dimension vie la direction, le coût de la vie s’envole beaucoup peine à boucler les fins de mois mais nan on reste campé sur nos position on vous laisse mourir à petit feu.
J’ai entendu dire qu’on était un Groupe de Protection Sociale…..

Info-Inflation
Info-Inflation
1 année il y a

9,1% pour la zone euro en août. Il faut s’attendre à une inflation nettement au-delà des 6% quand le bouclier tarifaire sera levé sur la partie énergie (gaz, électricité, pétrole). Les conséquences se répercuteront également sur tous les autres produits qui dépendent de l’énergie pour leur production (alimentation, bien matériels).
Le pouvoir d’achat des salariés en sera d’autant plus réduit.
L’indice de confiance des collaborateurs ALM est faible. La stratégie du groupe est d’annoncer des économies importantes. Quel signal donnera t’on aux salariés dans un contexte où les démissions sont déjà très nombreuses ?

Last edited 1 année il y a by Info-Inflation
un salarié du groupe
un salarié du groupe
1 année il y a

Il va falloir peut-être prendre conscience que pour gagner il va d’abord falloir perdre ?
Aucun mouvement social dans le groupe de grande ampleur depuis 20 ans.
Pourtant il y en a eu des raisons de le faire. (avenant N° 9 , et toutes les pertes depuis 20 ans pour les salariés et le pouvoir d’achat malgré nos efforts constants )
Oui c’est certain une grève aura un coût , mais actuellement ne sommes-nous déjà pas perdants ?
On risque quoi ? oui une perte de salaire mais au moins la Direction verra que nous sommes en mesure de nous mobiliser sur la durée pour faire pression face à elle
Chose que nous n’avons pas réellement montrée depuis 20 ans en tout cas (à part quelques débrayages ponctuels pour des effets limités).
Il serait être sérieusement et réellement temps de ne plus penser à quelles actions faire mais agir. 

DESABUSEE
DESABUSEE
1 année il y a

De nombreux responsables savent déjà que les salariés ne feront pas grêve et pour aucun sujet, il n’y a plus qu’à monter des dossiers individuels pour défendre un par un les salariés dans leur pouvoir d’achat ou leurs différentes difficultés. Certaines absences d’augmentations individuelles ne s’expliquant pas, à vous de jouer désormais vu que vous n’aurez aucun mouvement global d’ampleur, il faut l’admettre

Pire en pire
Pire en pire
1 année il y a

Oui et personne ne dit rien… De toute façon, tout le monde cherche a fuir cette boite, plus rien ne nous retient, ni personne, limite on nous déroule le tapis rouge vers la sortie.

A l'os
A l'os
1 année il y a

Pire encore : l’inflation s’envole jusqu’à 30% sur les produits les moins chers (ceux à faible marge) et pèse donc encore + fort sur les pauvres et les classes moyennes basses.

Donc même avec 1,2%, on est largement perdants.

Eric MARECHAL
Eric MARECHAL
1 année il y a

Scandaleux !

grève générale et nationale
grève générale et nationale
1 année il y a

Pourquoi ne pas rejoindre le mouvement de grève du 22 ou du 29 septembre ?

Inflation suite
Inflation suite
1 année il y a

Levée partielle du bouclier tarifaire en 2023. Les augmentations du prix de l’électricité et du gaz devraient être de l’ordre de 40 % .
A la même date le coût du fioul, de l’essence et du gasoil devraient être à des montants inconnus jusqu’à lors. L’hiver 2024 devrait être encore plus compliqué si le blocage du gaz depuis la Russie se poursuit.
Le groupe voudra montrer l’exemple via des économies d’énergies. Economies faites grâce aux salariés et une modique somme de 2 euros par jour de télétravail.

grève
grève
1 année il y a

peut-on espérer rejoindre le mouvement de grève nationale du 22 ou du 29 septembre ?

QVT
QVT
1 année il y a

Comment agir, et “accompagner la direction à faire les bons choix pour ses “”équipiers”” avec si peu de personnes syndiquées svp ? Nous n’étions pas nombreux aux dernières reunions intersyndicales Teams… On fait quoi sans acteurs engagés ?!

Hervé
Hervé
1 année il y a

Le constat des NAO 2022, les collaborateurs le connaissent, inutile de faire un article qui n’apporte aucune valeur ajoutée à cette situation inadmissible.
Les syndicats vont ils enfin proposer des actions et insuffler une dynamique de contestation afin d’établir un réel rapport de force ou leur seule préoccupation est-elle de ne pas froisser la Direction du Groupe ?
QUE FONT LES SYNDICATS depuis le mois de mai ?