Flex office, point sur le dossier.

On parle du Flex office dans le groupe depuis un an. Après une période de flottement et d’indécision, les travaux vont commencer. Point sur le dossier et description des principes généraux qui s’appliqueront aux sites concernés.

 Genèse du projet

C’est en mars 2022 que la direction de l’UES AG2R a informé le CSE d’un projet d’instauration d’une organisation des bureaux en Flex office.

La direction avait présenté ce projet comme un prolongement de l’élargissement du télétravail commencé en 2018. Elle avait en effet constaté qu’une part importante des salariés pratiquait désormais un télétravail de deux jours par semaine, et avait observé une baisse conséquente de l’occupation des espaces de bureau.

Ce constat, en parallèle avec celui de diminuer les frais de fonctionnement du groupe, a donc conduit la direction à vouloir restituer des surfaces de travail pour réduire les coûts immobiliers d’exploitation. Pour la CFDT, c’est la principale motivation de l’instauration du Flex office dans le groupe.

Mais, selon la direction, le projet doit aussi répondre aux attentes des salariés en prenant en compte les nouveaux modes de travail en lien avec les nouveaux outils de travail, de partage et de communication à distance. Cependant, les études menées par la direction tendent à démontrer qu’une réflexion globale sur ces nouveaux modes de fonctionnement et l’adaptation des lieux de travail en fonction d’une nouvelle approche de ces modes n’a pas été entreprise en profondeur.

La direction a fait appel à un cabinet extérieur, Green Working pour mener une étude à partir d’ateliers ayant réunis 180 salariés afin d’étayer son dossier sur le Flex Office.

L’avis des élus du CSE

Initialement prévue en juin 2022, la consultation du CSE s’est finalement déroulée en octobre 2022.

Le projet Flex Office doit de décliner en deux phases :

  • la définition des critères communs aux Flex office s’appliquant à tous les sites concernés,
  • le déploiement du Flex office sur les sites avec des critères spécifiques à ces sites.

Finalement, en octobre 2022, la définition des critères communs n’avait pas été fixée. Les élus étaient donc dans la position de devoir rendre un avis sur le principe de déploiement du Flex office dans le groupe sans aucune information sur les modalités de déploiement.

Lors de la consultation, le CSE a donc émis un avis négatif sur la forme et ne s’est pas prononcé sur un fond qui n’était pas défini.

Le déploiement du Flex office

Le déploiement se fera avec un plan d’accompagnement devant associer les managers et les collaborateurs des directions et métiers des sites concernés. Cette démarche a pour but d’affiner l’analyse des besoins et de définir avec les différents services et métiers les modalités d’application du Flex office (notamment les taux de partage) et les aménagements qui pourront leur être spécifiques.

Les représentants de proximité seront formellement consultés sur le déploiement spécifique à leur site.

Lors des réunions en régions sur le Flex Office, une délégation de la CSSCT du CSE sera présente aux côtés des représentants de proximité. L’objectif est d’apporter une vision plus globale sur le dossier en comparant les solutions déployées dans les différentes régions. L’objectif est surtout de mettre au centre des débats les questions relatives à la santé et aux conditions de travail.

Les premières réunions vont se dérouler rapidement sur les sites de Levallois et de Marseille.

Le CSE, qui avait dans un premier temps envisagé de recourir à une expertise extérieure pour soutenir les travaux des représentants de proximité, a finalement renoncé à cet audit compte tenu des délais contraints.

Les sites concernés et le calendrier

La définition des critères communs

Vous trouverez ci-dessous une première définition des critères communs, qui seront complétés par les dispositions spécifiques aux sites concernés (vous pouvez utiliser les flèches droite et gauche pour naviguer dans le document)

Lire aussi :

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments