De nouveaux outils de management ou de contrôle ?

De nouveaux outils, ou plutôt d’anciens outils tombés dans les oubliettes et remis au gout du jour, apparaissent dans les activités de gestion et commercial. Sans aucune présentation aux instances représentatives du personnel

En gestion apparait un nouvel outil : la matrice de compétence. Il s’agit d’une grille censée être le reflet de l’ensemble des tâches dans une fonction en gestion collective. Son objectif est de permettre de vérifier les compétences du gestionnaire vis à vis de ces tâches.

On peut voir cette grille comme un outil pour les entretiens d’appréciation et pour échanger sur les besoins de formation ou d’accompagnement. On peut la voir comme un outil permettant de poser un jugement factuel.

Mais on peut voir aussi cette grille comme un moyen de pression sur le salarié, tant l’exhaustivité des tâches à accomplir est importante, notamment pour freiner le déroulement de carrière du salarié ou pour lui expliquer qu’il n’est plus en adéquation avec son poste.

Dans le commercial, apparait un autre outil qui nous vient de La Mondiale, mais qui avait été rejeté par la DRH AG2R à l’époque : le contrat managérial. Il s’agit de demander aux commerciaux (principalement ceux en difficultés professionnelles) de s’engager auprès de leur manager sur des objectifs fixés par ce dernier. L’expérience de La Mondiale, mais aussi de quelques cas AG2R, nous prouve que sous couvert d’aider les commerciaux, ce contrat managérial permet plutôt de conduire vers la sortie certaines personnes devenues « indésirables ».

Rappelons que l’employeur peut contrôler et surveiller l’activité de ses salariés en application de son pouvoir de direction. Mais le Code du travail, dans son article L. 1121-1, indique aussi que quel que soit le moyen de contrôle utilisé par l’employeur, celui-ci doit être justifiée par la nature de la tâche à accomplir et proportionné au but recherché.

C’est pourquoi le Code du Travail indique que le comité social et économique (CSE) doit être informé et consulté sur les moyens ou techniques permettant un contrôle de l’activité des salariés préalablement à la décision de mise en œuvre.

Oups…la DRH a oublié le CSE.

Nous ne pouvons pas dire aujourd’hui si l’utilisation de ces outils est le fait de quelques managers en mal de contrôle ou si ce sont les prémisses d’une généralisation. En revanche, les représentants du personnel ne peuvent pas cautionner la mise en place sauvage d’outils d’évaluation … sans contrôle.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments