S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Visale : une garantie d’impayés initiée par la CFDT

La CFDT, avec d’autres organisations syndicales, a initié un dispositif de cautionnement qui couvre le paiement du loyer et des charges en cas d’impayé : VISALE

L’accès au logement dépend du niveau de ressources et du statut d’emploi, selon que l’on est salarié en CDI, CDD, intérimaire, jeune en formation, en stage, alternant, salarié en mutation professionnelle. Chaque année plus 2 millions de personnes entrent dans un logement du parc privé. Pour très un grand nombre, cet accès au logement est difficile car elles ne peuvent fournir la caution solvable d’un proche.

Le dispositif Visale est un contrat de cautionnement dématérialisé et gratuit qui couvre le paiement du loyer et des charges en cas d’impayé survenant au cours de la location. Initié par la CFDT avec les autres organisations syndicales et patronales via Action Logement, Visale sécurise le propriétaire sur toute la durée de la location. C’est une réponse inédite pour faciliter l’accès au logement et permettre que celui-ci ne soit pas un frein à l’emploi. Après deux ans d’existence, Visale continue de se développer et de s’étendre pour répondre toujours plus aux besoins des travailleurs et des jeunes en formation, des bailleurs et des entreprises. Depuis le 24 mai 2018, les conditions d’éligibilité sont élargies pour le candidat locataire et la couverture renforcée pour le bailleur.

Des conditions élargies pour qui ?
• Tous les jeunes de 30 ans au plus, y compris les jeunes en CDD, stage, intérim ou recherche d’emploi.
• Les étudiants et alternants de 30 ans au plus sans autre condition, quel que soit le type de logement.
• Les salariés de plus de 30 ans du secteur privé et agricole, embauchés depuis moins de 6 mois (ou titulaires d’une promesse d’embauche) ou salariés en mutation professionnelle (à compter de juillet 2018).

Les conditions de la garantie
• Un service en ligne, simple, rapide et 100 % gratuit.
• Une couverture sur toute la durée de la location, même en cas de renouvellement du bail.
• Jusqu’à 36 mois de loyers et charges impayés (9 mois dans le parc social ou en résidences collectives).
• Un loyer couvert à hauteur de 50 % des ressources du ménage dans la limite de 1300€ (1500€ en Ile de France).
• La prise en charge par Action Logement des procédures et des frais de contentieux.

 

Pour toutes les informations : www.visale.fr

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)