S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Pour Noel : 130 euros

Le Comité d’Entreprise a décidé que le montant du bon de Noël 2016 sera de 130€ pour les salariés et de 40€ par enfant. En bénéficieront tous les salariés présents dans l’entreprise au 1er novembre 2016. Pour les salariés qui ont été embauchés en cours d’année, le montant sera proratisé à 30 ; 60 ; ou 90€ selon le temps de présence. La livraison est prévue aux alentours de mi-novembre.

Nous savions que la baisse de la masse salariale entraine une diminution de la dotation du Comité d’Entreprise. Elle arrive peut-être plus tôt que prévu, conséquence de la suppression de plus de 200 postes sur 2015, du remplacement des départs en retraite par des CDD moins payés et des maigres augmentations de salaire cette année. Le recul de la dotation du CE est plus important qu’estimé, car il atteint 3,3% en 2016.

La dernière prestation de l’année, les bons de Noël, sert en général de variable d’ajustement budgétaire. Cependant, la CFDT comme d’autres organisations syndicales a souhaité maintenir sa volonté d’aider le pouvoir d’achat des salariés. Elle a donc proposé avec la CGT et la CGC un bon d’achat de 130€ par salarié pour un déficit assumé de l’exercice 2016 qui sera absorbé par une partie de la vente des derniers appartements du CE. Pour sa part, FO proposait de créer un déficit plus important avec un bon à 140€ et tandis que l’UNSA proposait de serrer un peu plus la ceinture avec un bon à 120€.

C’est la proposition équilibrée de la CFDT, de la CGT et de la CGC, à 130€, qui a été retenue.

6 réponses à Pour Noel : 130 euros

  • Et cette année pas de « bonus » pour ceux qui n’ont pas d’enfants et donc bénéficie moins ou pas du tout d’un certain nombre de prestations. Entre le CE et la direction qui n’a pas voulu faire de mutuelle « solo » on est gâté….

  • Il n’y a jamais eu de « bonus » pour les salariés qui n’ont pas de prestations enfants sur la prestation de noel. Par contre, il y a bien un crédit plus important sur le crédit loisirs adultes pour les salariés qui ne bénéficient pas du crédit loisirs enfants.
    Il est par ailleurs faux d’écrire qu’un salarié sans enfant pourrait ne bénéficier d’aucune prestation. Le crédit vacances, le crédit loisirs, la prestation de fin d’année…sont des prestations qui ne sont pas liées à la situation familiale.
    Les élus CFDT veillent à ce que la politique des activités sociales du CE soit équilibrée entre prestations familiales et prestations pour le salarié.

    • Il est bien évident que votre langue de bois préfère encore une fois détourner l’attention sur la forme des propos que sur le fond! Imhotep n’a pas dit que les salariés sans enfants n’avaient le droit à rien!! donc merci de ne pas écrire que ce qu’il écrit est FAUX!! mais de bien vouloir comprendre et d’avouer qu’encore une fois qu’une bonne partie des fonds du CE est donnée aux familles (allocations rentrée, de gardes, prestations de fin d’année supplémentaire par enfant) ! et donc moins avantageux pour les gens célibataires qui eux ne bénéficent pas de « Bonus » pour reprendre le terme d’Imhotep de réquilibrer un peu! Pour plus de justice, c’est bien de prendre en comtpe les familles mais c’est bien aussi de prendre en compte les salariés!!!! CEUX QUI TRAVAILLENT POUR L’AG2R!!

  • Encore une baisse des prestations ….

  • S il y a baisse de prestations, cela s explique aussi par des augmentations de salaire de moins en moins importantes car la dotation du CE est calculée sur la masse salariale. C est donc la double peine.

  • Il est quand même important de préciser que c’est bien la politique salariale du groupe qui oblige les élus du CE à prendre de telles décisions. A lire certains commentaires on a l’impression que c’est de gaieté de cœur que de telles décisions sont prises. Le 1er responsable c’est l’employeur qui par sa politique d’emploi et d’évolution des salaires pénalisent tout le monde. Ne vous trompez pas de responsables!

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)