S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Les centre d’appels font faire du recouvrement

Lors du CHSCT du 15 décembre la direction a annoncé un projet d’appels sortants dans les centres d’appels AG2R REUNICA pour effectuer des recouvrements de cotisations. Sans aucune information précise sur ce projet, le CHSCT avait demandé de suspendre la mise en œuvre. La direction a décidé de passer en force.

Cette situation a conduit le CHSCT a adressé le message suivant à la direction.

Lors de la dernière plénière du CHSCT National du 15 décembre et suite à la présentation faite par la Direction de la Relation Client de la Retraite Complémentaire, les membres du CHSCT National vous ont alerté sur le fait qu’un point d’étape n’était pas suffisant pour mettre en œuvre le projet d’appels sortants recouvrement sur les CRC de Paradis, Bordeaux et Strasbourg. Il s’agit en effet d’un changement d’activités conséquent pour les conseillers, lequel peut être source de stress, et de plus nous n’avons pas une vision claire de l’intégration de ce projet dans le processus de recouvrement global du groupe impactant d’autres services comme le contentieux ou le service entreprise retraite. Nous vous avons également indiqué que la formation prévue d’une journée nous paraissait courte pour une bonne compréhension par les conseillers, sachant que nous n’avons eu aucune information précise sur son contenu. Enfin, suite à toutes ces questions et au fait que les réponses apportées en plénière ne nous permettaient pas d’être mieux informés, nous avons demandé à ce que la mise en œuvre de ce projet soit reporté.

Nous apprenons que les conseillers du CRC de Strasbourg ont été formés et qu’ils commenceront cette nouvelle activité dès lundi 15 janvier prochain.

Les membres du CHSCT National vous demandent donc de vous rapprocher de la Direction de la Relation Client de la Retraite Complémentaire et du Directeur de la Retraite Complémentaire afin de reporter la mise en œuvre de ce projet tant que l’instance n’aura pas été consultée sur ce point.

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)