S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Harmonisation des objectifs commerciaux : encore et toujours des décalages…

Lors de la dernière réunion du Comité d’Entreprise, la CFDT s’est félicitée que, pour la première fois dans la longue histoire des rapprochements menés par le groupe, les collaborateurs commerciaux (assistants et commerciaux) issus du réseau intégré (REUNICA) bénéficient pour 2016 d’une neutralisation partielle de leurs objectifs afin de faciliter l’appropriation des produits et pratiques du marché des entreprises Ag2r.

Dans un même temps nous avons découvert que : « Compte tenu à la fois des exigences nouvelles attendues, du délai d’adaptation des équipes et des modalités de comptabilisation des objectifs, il a été convenu pour les managers (Directeurs de marché, responsables des Ventes et responsables régionaux commerciaux) les mesures transitoires suivantes : Le challenge (ou part variable) au titre de l’exercice 2016, payé en avril 2017, sera égal à la moyenne des challenges (ou parts variables y compris la partie collective) payés au titre des trois dernières années (2013, 2014 et 2015).

Il est évident que ce rapprochement génère, pour les managers, des charges de travail exceptionnelles qui méritent d’être prises en compte. Mais quid des commerciaux et assistants issus du MDE Ag2r… ? Aucun aménagement des challenges n’est envisagé alors même qu’il est demandé :

– Aux assistants et assistants technico : de former leurs collègues en provenance de REUNICA sur les outils, produits, pratiques…au détriment du temps consacré aux activités qui permettent le déclenchement du challenge.

– Aux commerciaux: de travailler sur des zones de chalandise souvent très réduites, parfois encore indéterminées, en binôme avec des assistantes qui n’ont toujours accès à leur agenda…alors même que la moitié de l’année commerciale est déjà derrière nous.

Ces incidences ont été qualifiées de « symboliques » par Thierry Cherier…

Afin de ne pas créer une situation inéquitable au sein des réseaux préjudiciable à la cohésion des équipes, les élus CDFT ont donc demandé formellement au directeur des marchés de proximité un aménagement des challenges des collaborateurs issus du MDE AG2R pour l’année 2016

Les élus CFDT au CE AG2R REUNICA ont également rappelé à Thierry Cherier que les challenges ne prévoyaient aucune pondération des objectifs pour les collaborateurs à temps partiel (cette situation est assez fréquente chez les AC et ATC).

Thierry Cherier a pris note de cette « anomalie » (c’est en tout cas l’avis de l’équipe CDFT) et s’est engagé à nous faire un retour.

 

Enfin, la CFDT a rappelé ses réserves sur la politique des challenges commerciaux et sa volonté que s’ouvrent enfin des négociations sur la thématique des rémunérations variables

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)