S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

AG2R LA MONDIALE – MATMUT : avis sur un rapprochement

Le 27 mars, le Comité d’Entreprise était consulté sur les principes de rapprochement entre les groupes AG2R LA MONDIALE et MATMUT. L’avis a été majoritairement favorable. La CFDT a émis cependant un certain nombre de réserves.

Avis des élus CFDT au Comité d’Entreprise

Le Comité d’Entreprise est consulté sur les principes d’un rapprochement entre le groupe AG2R LA MONDIALE et le groupe MATMUT.

Les élus CFDT constatent que les deux groupes ont des activités complémentaires, ce qui pourrait avoir un impact positif sur l’offre commerciale et sur de possibles synergies.
Nous avons noté votre volonté de faire du nouvel ensemble un groupe d’assurance complet (assurance de personnes, patrimonial et assurance de biens).
De plus, il porterait des valeurs de l’économie sociale et pourrait devenir une alternative crédible aux acteurs à but lucratif.
Enfin, ce nouvel ensemble renforcerait l’assise financière du groupe et sa solidité face aux autres opérateurs du marché. Cependant, nous n’avons aucune visibilité sur sa marge de solvabilité attendue.

Nous remarquons qu’aucun business plan ne nous a été présenté et nous ne savons pas quels sont vos objectifs en termes de développement d’activité.

Même si les deux groupes ont des activités différentes, ils font face à des enjeux communs liés à un contexte économique et sectoriel similaire. Des axes stratégiques convergents pourraient permettre une mutualisation de certains chantiers. Or, ceux-ci ne sont pas précisés dans le dossier.

Nous remarquons qu’à ce stade aucune piste de réflexion précise n’a pu être présentée au CE, notamment :
– Sur l’organisation future de la distribution et la coexistence des agences, sachant que le maillage territorial de la MATMUT est plus complet que celui d’AG2R
– Sur le futur système informatique
– Et sur la politique « digitale » commune.

Vous nous indiquez votre volonté de ne pas procéder à un changement de structures employeurs d’ici 3 ans. Cependant, nous n’avons pas de garantie réelle sur le maintien de l’emploi dans le GIE AG2R REUNICA et sur le statut de ses salariés à terme.
La politique d’emploi de la MATMUT est différente de celle d’AG2R LA MONDIALE, notamment la MATMUT n’a pas recours à l’externalisation. A l’inverse, la volonté actuelle de notre groupe est de réduire le nombre de CDI. Qu’elle sera la politique en termes d’emploi du nouvel ensemble ?

Les mécanismes qui gèrent la solidarité financière entre la future SGAM ALMMAT, la SGAM LA MONDIALE MATMUT et la SGAPS AG2R LA MONDIALE ainsi que les mécanismes de contrôle des affiliés sont présentés dans des conventions qui ne nous ont pas été communiquées.

D’une manière générale, vous nous consultez sur les seuls principes du rapprochement.
De ce point de vue, nous considérons que cette opération est une opportunité pour AG2R La Mondiale en termes de pérennité de l’entreprise, de développement, et donc d’impacts positifs sur l’emploi.
C’est pourquoi l’avis des élus CFDT est favorable. Il est cependant conditionné à la production des éléments manquants à la consultation, notamment les conventions d’affiliation.

D’autre part, sans connaitre aujourd’hui les impacts directs de ce projet sur l’emploi et les conditions de travail, nous demandons à être associés en amont aux réflexions sur les déclinaisons opérationnelles afin de peser sur les décisions qui seront prises.
Nous voulons être informés et consultés à chaque phase du déploiement du projet.
Nous voulons également qu’à travers l’expertise sur les orientations stratégiques de l’entreprise, un point spécifique sur le rapprochement soit traité.
Enfin, nous avons noté qu’une expertise particulière sur le volet social du projet doit encore être menée.

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)