Un nouvel accord d’intéressement à la signature

Notre accord d’intéressement arrive en fin de vie. Pour pouvoir verser des primes en 2025, il était indispensable de négocier un nouvel accord avant le 30 juin. Voici un article un peu technique issu du wiki cfdt présentant le projet de texte à la signature.

Le nouvel accord a été négocié pour les exercices 2024 et 2025 (la direction veut limiter la durée à celle du plan d’entreprise).

L’enjeu est important car les montants d’intéressement versés en 2023 et 2024 ont été conséquents.

Le calcul de l’intéressement étant essentiellement économique, une diminution en 2025 pourrait être traduite par les salariés comme une faiblesse du groupe.

D’autre part, il faut souligner que les montants d’intéressement seront connus en 2025 juste avant les élections CSE. La CGT n’a pas participé à la négociation en se contentant de faire acte de présence. Elle n’a envoyé aucune revendication écrite à la DRH et n’a pas pris la parole lors de la réunion conclusive où les demandes des OS étaient débattues. C’est pourquoi la CGT a déjà anticipé les conséquences d’une non signature de l’accord en attaquant dans son dernier tract les potentiels signataires.

Le problème se pose donc ainsi pour les négociateurs CFDT : toutes les demandes de la CFDT n’ont pas été satisfaites, notamment la revendication de rendre les primes égales pour tous (aujourd’hui 50% sont en fonction du niveau de rémunération), ou tout au moins de porter la part égalitaire à 60%. Mais la CFDT a réussi à faire bouger certains critères de façon positive. Finalement, on peut espérer un intéressement en 2025 (sur l’exercice 2024) moins important que celui de cette année, mais plus important que celui versé en 2023. Cela est-il suffisant pour apposer une signature ou devons-nous priver les salariés d’une prime de plusieurs centaines d’euros ?
Sachant que la signature de la CFDT est indispensable pour valider l’accord, compte tenu des 35% d’audience de notre organisation, les négociateurs CFDT jugent que le compromis trouvé avec la DRH est acceptable et qu’il faut signer l’accord.
L’ensemble des délégués syndicaux se réuniront à la fin de la semaine pour confirmer ou infirmer cette position.

Lien vers l’article du WIKI CFDT

Lire l’article : https://cfdt-ag2r.com/docs/negociation-2024-nouvel-accord-interessement/

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments