Intervention de la secrétaire générale de la fédération PSTE