S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Second tour des élections DP : pourquoi il est crucial de voter…

Un second tour pour les élections des délégués du personnel est organisé dans certaines régions : Paris Paradis, Paris La Villette, Paris Levallois, Paris Brune, Paris Haussmann, Chartres, Lyon, Marseille 1 (Balthazar). Voici une lettre ouverte aux salariés qui ont préféré s’abstenir au premier tour.

Lettre ouverte

 

Un second tour pour les élections des délégués du personnel est organisé dans votre région.

Pourquoi ?
Parce que le taux de participation au premier tour des élections professionnelles a été inférieur à 50%. C’est-à-dire que dans votre établissement, moins d’un salarié sur deux a voté.
Cette situation doit nous faire réfléchir, tous ensemble.

Bien entendu, les premiers qui doivent se remettre en cause sont les représentants du personnel. De notre côté, CFDT, nous devons comprendre pourquoi nous n’avons pas réussi à vous convaincre et réagir en conséquence.

Mais de votre côté, salarié du GIE AG2R REUNICA, vous devez aussi vous interroger.

Vous pouvez dire que les représentants du personnel n’ont obtenu que peu de résultats positifs face à la direction ces derniers mois.
Inversons la question : quelle serait votre situation sans représentant du personnel ?

A Paris, par exemple, des déménagements ont eu lieu ou sont programmés. Quel sera le poids d’un salarié seul face à une direction qui veut le muter ailleurs, parfois loin de son domicile ?

Dans les services de gestion, dans les équipes commerciales et dans les services centraux, les conditions de travail se dégradent. Comment un collaborateur isolé pourrait-il dénoncer cette situation et l’améliorer sans l’aide d’un collectif de travail, représenté par un délégué du personnel ?

Les salaires dans le groupe stagnent. Un salarié peut-il influer sur les augmentations collectives ? S’il subit une discrimination, saura-t-il se défendre seul pour obtenir une augmentation individuelle ?

Et, situation extrême, mais qui devient plus fréquente dans le groupe, si un salarié est menacé de licenciement, qui le défendra ?

Soyons réaliste : les organisations syndicales ont plus de difficultés aujourd’hui à négocier avec la direction. Mais nous l’affirmons : sans représentant pour vous défendre, vous verriez vos droits se réduire très vite.

Ne pas voter, c’est laisser les mains libres à la direction.

Ne pas voter, c’est affaiblir la représentation collective et individuelle des salariés.

Alors, le 24 novembre, et jusqu’au 30 novembre, participez à l’élection de vos délégués du personnel.

La CFDT c’est :
– L’organisation syndicale majoritaire dans le GIE AG2R REUNICA. Elle pèse donc face à la direction.
– Un réseau de militants syndicaux impliqués dans toutes les structures et dans toutes les régions. La solidarité et l’entraide nous permettent de résoudre beaucoup de conflits.
– Un syndicat pragmatique qui préfère trouver des solutions par le dialogue, mais n’hésite pas à se mobiliser contre des mesures injustes.
– Un syndicat qui sait que le monde change, qu’il faut en permanence mettre à jour les revendications pour faire face aux évolutions du marché du travail, à la précarité.

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)