S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Négociations salaires : une proposition qui renoue avec le dialogue social

Le 13 avril s’est tenue l’ultime séance de négociations sur les minima salariaux de la profession. Les employeurs ont enfin, après trois réunions, une mobilisation forte des salariés, une entrevue avec la présidence ARRCO AGIRC, proposé une vraie revalorisation de tous les salaires.

Proposition des employeurs :

2,02% pour les RMMG 1A, 1B, 2A

0,6% pour les autres RMMG

Avec l’application de la garantie de 85% sur les salaires réels, donc dans le respect de notre convention collective. Ce qui veut dire que les salaires supérieurs à la RMMG seront automatiquement augmenté de 85% de 2,02% pour les classes 1 et 2 (jusqu’à 2A) et de 85% de 0,6% pour les autres classes.

Compte tenu de ce nouveau contexte, la CFDT va demander la tenue d’une nouvelle réunion de négociations sur les salaires au niveau de l’entreprise afin d’aller au delà des minima de la branche.

 

Lire le tract de la fédération CFDT

Communiqué CFDT Négociation RMMG 2017 - What else

 

 

 

4 réponses à Négociations salaires : une proposition qui renoue avec le dialogue social

  • En gros c’est la megateuf pour… quoi ? 8/10 € bruts ? Une « vraie revalorisation », le LOL du vendredi 😀

    • Pas d’accord. Une augmentation de 2% pour les bas salaires et 0,6% pour les autres, c’est pas mal. Même si beaucoup n’auront que 85% de 0,6%.
      On est parti de zéro. Comme quoi la mobilisation des salariés peut payer.

  • C’est aussi la garantie d’une augmentation de la prime d’ancienneté ! C’est facile de critiquer. À nous maintenant dans le groupe de faire en sorte que l’on reparle des salaires. La Direction doit assumer.

  • En plus c’est à déduire d’une éventuelle augmentation individuelle aussi maigre soit-elle?

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)