S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

NAO 2016 : çà ou rien…presque pareil

La NAO 2016 vient de se terminer. En un peu moins d’une heure et demie, l’affaire était pliée. Les demandes des organisations syndicales ont été rejetées. L’enveloppe distribuée par la direction au titre des augmentations collectives serait de …400 000 euros pour 2016. Une augmentation de 12€50 par mois, si vous gagnez moins de 35000€ par an.

Les propositions de la direction sont doubles :

Une revalorisation des salaires à l’embauche

Pour le salaire minimum de 1474€ à 1525€, soit 21350€ annuel

Pour la gestion de 1511€ à 1560€, soit 21840€ annuel

Pour les centres de relations clients et les CICAS de 1560€ à 1610€, soit 22540€ annuel

Pour les commerciaux de 1585€ à 1640€, soit 22960€ annuel

Pour les métiers du management de 2149€ à 2220€, soit 31080€ annuel.

Cette mesure de revalorisation concernerait 490 salariés déjà présents dans le GIE, pour 0,1% de la masse salariale.

Seconde mesure : augmentation générale de “certains” salaires

Pour les salaires inférieurs à 35000€ par an, une augmentation de 0,5% au 1er mai.
Coût de la mesure = 400 000€ (non chargés) pour 2016.
A noter sur le salaire moyen pour une classe 3 est de 36000€. 3000 salariés seraient concernés.
L’augmentation maximale (sur un salaire de 35 000€) serait de 12,50€ par mois.

Rappel : la revendication de la CFDT était de 40€ par mois, pour tous.

Un accord est ouvert à la signature (ou pas…) des organisations syndicales.

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)