S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Les challenges 2018

Lors de la réunion CE du 27 février, la direction a présenté les challenges des commerciaux, en omettant les challenges des managers commerciaux. Les challenges des équipes du développement retraite, du courtage national et des grands comptes, des accords de branche n’ont pas été présentées non plus.


Les élus CFDT ont donc rappelé que le CE doit être informé sur l’ensemble des challenges commerciaux mais aussi que le principe d’une négociation sur la part variable des rémunérations commerciales qui avait été acté par la direction est resté lettre morte.

D’une façon générale, les challenges, 2018 sont plutôt axés sur le volume d’activité (visites clients) que sur une reconquête de chiffre d’affaires en gestion directe et à la souscription d’affaires nouvelles. La valorisation du chiffre d’affaire dépend toujours de la rentabilité des produits vendus et de la stratégie commerciale que l’on peine à comprendre.

Un point positif a été relevé par la CFDT : pour la première fois une brique collective a été instaurée sur le MDE.

Par contre, la CFDT a déploré une fois encore cette communication tardive des challenges (fin février). Car, pour le MDE, 150 premières visites doivent être réalisés avant le 31 juillet, sous peine d’anéantir une année d’effort, avec le risque d’une démotivation précoce pour les équipes commerciales soumises à une pression et des charges de travail (préparation, reporting, propositions, etc..) considérables au premier semestre.
La direction n’a pas nié l’existence de ce risque et n’a pas fermé la porte à des aménagements en cas de « décrochage» massif.

On note toujours des différences considérables entre les salariés du MDE selon leur GIE d’origine avec des incitations pour les salariés issus de REUNICA à aller vers le modèle AG2R par un avenant au contrat de travail (information qui ne figurait pas dans les documents présentés).

Claire Silva, nouvelle DRH du groupe, dans une volonté de clarifier et de structurer le sujet a répondu favorablement à la demande de la CFDT qui réclamait des groupes de travail en amont afin d’échanger de façon plus construite sur ce sujet.

Les montants des primes 2017 seront fournis en mars 2018.

La direction a indiqué également qu’elle travaillait sur un nouvel outil de gestion commerciale pour remplacer Selligent, devenu obsolète…il était temps !

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)