S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Les allocations chômage revalorisées…au minimum

La revalorisation des allocations chômage était à l’ordre du jour du Conseil d’Administration de l’UNEDIC réuni ce jour. C’est une revalorisation minimale de 0,7% qui a adoptée par le seul patronat.

La CFDT a fait une proposition d’augmentation de +1,5% des allocations, au regard de l’évolution des minima sociaux (+1%), des évolutions du SMIC (+ 1,25%) et de l’indice des prix à la consommation (+1,6%).
Le patronat a proposé quant à lui + 0,65% !
Après une suspension de séance, la proposition de revalorisation des allocations chômage de+ 0,7% a été adoptée par le seul vote du patronat.

Au vue de la reprise économique, des annonces quant au retour à l’équilibre des comptes de l’Unédic, les demandeurs d’emploi indemnisés ont aussi le droit de voir leur allocation chômage augmenter. C’est pourquoi la CFDT s’est abstenue lors de ce vote, marquant ainsi son désaccord avec cette revalorisation minimale. Cette abstention permet d’obtenir une augmentation des allocations (un vote contre aurait entrainé un risque d’augmentation nulle).

Ces augmentations, même si insuffisantes, vont bénéficier à plus de 2,35 millions de demandeurs d’emploi.

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)