S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Flash : première réunion NAO

Ce n’est qu’un flash…qui est un compte rendu presque complet, car peu d’éléments nouveaux ont été donnés par la direction, ce lundi 21 novembre, lors de la première des trois réunions NAO prévues par la direction.

Premier constat : pas de document préparatoire pour la réunion.
En effet, les documents qui devaient être envoyés pour le 17 ont, en fait, été placés dans la BDES (nouvelle base de données sociales numérisée). Qui n’est pas accessible pour certains, dont la mise à jour était inconnue pour d’autres…

Second constat : les trois quarts de la réunion ont été consacrés à une présentation économique et financière de la direction. Description de la crise économique mondiale, des élections américaines, du contexte des taux bas, des difficultés de la retraite, de la santé, de l’épargne et de la prévoyance…tout cela pour conclure qu’il va falloir faire des économies, et donc que les augmentations collectives seront maigres.

La CFDT est intervenue pour faire remarquer :
– Que l’essentiel des efforts d’économies imposés par l’AGIRC ARRCO sur la retraite a déjà été fait (il ne reste plus de 6% à faire jusque fin 2018)
– Que les charges de personnel en 2015 du GIE AG2R REUNICA ont diminué de 15,5 M€ par rapport à 2014, et que la masse salariale a baissé de 3%. Pour 2016, la baisse sera encore sensible. La preuve en est : le CE doit rendre une partie de la dotation versée cette année, qui avait été calculée sur la base 2015.

C’est pourquoi la CFDT a demandé que la politique salariale 2017 tienne compte des efforts déjà fournis (cela fait trois ans qu’il n’y a pas d’augmentation collective des salaires) et de la baisse réelle du pouvoir d’achat des salariés. Nous avons mentionné l’explosion des demandes d’entraide déposées par les salariés au Comité d’Entreprise.

Nous avons revendiqué une politique salariale équitable dans les économies demandées. Nous avons rappelé que les salariés ne comprennent pas la différence de traitement entre les rémunérations du COMEX et celles du reste du personnel. Par exemple (que nous avons cité), l’enveloppe des augmentations collectives l’année dernière pour 7500 salariés correspondrait au salaire annuel individuel de certains membres du COMEX.

Nous avons enfin demandé que la politique salariale tienne compte de la négociation des nouveaux statuts. Cette négociation a permis de réduire considérablement le passif social et le coût des avantages sociaux. De ce fait, ne rien octroyer aux salariés serait incompréhensible.

Prochaine réunion le 16 décembre. D’ici là, nous pourrons travailler sur les documents préparatoires que nous devrions recevoir.
Les délégués syndicaux CFDT se réunissent le 29 novembre et affineront les revendications, notamment salariales, de notre organisation.

2 réponses à Flash : première réunion NAO

  • pouvoir d’achat: le credo de la direction est de faire plus avec moins…il faudra qu’elle nous explique comment on peut obtenir une hausse du pouvoir d’achat sans augmentation de salaire…En tout cas pour le pouvoir d’achat des membres du COMEX, on est certain que notre passif social deviendra une partie de leur actif fiscal et que leur pouvoir d’achat se fait sur notre dos…la nature financière ayant horreur des portefeuilles vides…

  • Donc en 2017, s’il n y a encore une fois aucune augmentation générale qui garantit le pouvoir d’achat d’une année sur l’autre, ce sera quoi? Augmentation de la participation employeur à l’article 83? Supplément d’intéressement ? Des certificats mutualistes offerts ou à tarif préférentiel?

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)