S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Epargne salariale : des pistes pour une généralisation

Le Président de la République a annoncé en octobre dernier sa volonté de généraliser l’épargne salariale et d’encourager un meilleur partage des profits dans les entreprises, objectifs que la CFDT partage. L’épargne salariale est en effet très inégalement répartie entre salariés des entreprises de moins de 50 salariés et salariés de plus grandes entreprises et la valeur demeure mal répartie entre salariés et actionnaires.


Le rapport du Comité de la participation, de l’intéressement, de l’épargne salariale et de l’actionnariat salarié (COPIESAS), saisi par le gouvernement en vue d’une réforme, ouvre la voie à la généralisation longtemps attendue des dispositifs d’épargne salariale. Il propose une nouvelle formule de participation dont les simulations montrent qu’elle devrait permettre de couvrir plus d’entreprises et de distribuer aux salariés une part plus importante des profits.

Plusieurs propositions portées par la CFDT ont été reprises dans ce rapport et permettraient de faire avancer les droits des salariés :
• Création d’une aide à la décision dans ses choix d’investissement pour le salarié ;
• Encadrement des frais de gestion du salarié en cas de départ de l’entreprise ;
• Orientation de l’épargne au service du progrès et d’une économie responsable et solidaire ;
• Non-participation des employeurs lors des votes sur les résolutions dans les FCPE d’actionnariat salarié ;
• Possibilité pour le salarié de mieux organiser la composition de son PERCO entre actions (plus risquées), obligations (plus sures) … en fonction de ses projets ;
• Négociation d’un PERCO national pour en assurer la portabilité et faciliter les versements issus des petites et très petites entreprises vers l’épargne longue.

Une réponse à Epargne salariale : des pistes pour une généralisation

  • C’est une piste intéressante de partage des valeurs produites par l’ensemble des acteurs économiques, à condition que le calcul ne soit pas établi avec une recherche de donner le moins possible aux salariés, responsables aussi de la valeur ajoutée et des bénéfices.

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)