S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Déménagement d’Haussmann : les dommages collatéraux

Le COMEX veut déménager le siège social d’Haussmann vers le Bd Malesherbes. Conséquence : 20% des salariés parisiens (hors Haussmann) devront être changer de lieu de travail. Cette décision arbitraire a provoqué une déclaration unanime des élus du Comité d’Entreprise.

Déclaration des élus CFDT-CGC-CGT-FO-Solidaires-UNSA

Le siège AG2R LA MONDIALE va déménager du boulevard Haussmann pour partir boulevard Malesherbes. Au-delà d’un simple changement de site, ce projet a des conséquences sociales et un coût.
Le nouvel immeuble a un capacitaire moindre que les locaux actuels. En effet, 400 postes pourront être installés alors que 524 personnes travaillent actuellement à Haussmann. D’autre part, le regroupement avec la MATMUT impose de réserver de la place à un certain nombre de ses collaborateurs.
Cette situation a conduit le COMEX à revoir la localisation de 20 % des collaborateurs parisiens (sans compter le déménagement de salariés d’Haussmann vers Malesherbes). Ce sont en effet 369 personnes qui devront bouger d’Haussmann vers Vivacity, de Brune vers Vivacity, d’Haussmann vers Levallois, de Bercy vers Levallois ou de Levallois vers Dolet.

Plusieurs éléments doivent être pris en compte :
– De nombreux salariés ont déjà connus un déménagement ces derniers mois. Ainsi, des collaborateurs de la direction de la comptabilité en seront à leur 4ème déménagement en seulement 3 ans.
– Des récents travaux couteux ont été effectués pour accueillir des équipes qui doivent maintenant déménager à nouveau.
– Les scénarios qui impliquent le moins de mouvements de personnel, et donc le moins de frais, n’ont pas été retenus.
– Les pertes significatives en termes de production journées homme liées aux déplacements entre sites mais aussi intra sites pour l’accueil des arrivants semblent avoir été négligées.

Les aspects relatifs à la conciliation de la vie privée et de la vie professionnelle des salariés, ainsi que ceux concernant l’optimisation des coûts ne nous semblent donc pas avoir été priorisés.
Nous n’avons pas manqué de questionner la direction durant les réunions de CHSCT et de Comité d’Entreprise, notamment sur les critères qui ont prévalu pour fixer ces choix. La seule réponse donnée a été qu’il s’agissait d’une décision du COMEX.

Nous vous demandons d’étudier d’autres scénarii, et notamment un qui permettrait de maintenir la direction de la comptabilité à Vivacity.

La réponse de la direction a été claire : même si elle comprend que ce changement de politique suscite un mécontentement, elle ne changera pas ses décisions.

Cette situation lourde de conséquences pour plusieurs centaines de salariés aurait pu être évitée par une très simple décision : le siège social du groupe déménageait dans un lieu peut-être moins prestigieux que le boulevard Malesherbes, mais assez grand pour contenir les collaborateurs actuels du siège, et les dirigeants de la MATMUT. Mais pour cela, il aurait fallu que nos dirigeants fassent preuve d’un peu plus d’humilité et de beaucoup plus de respect vis à vis de leurs collaborateurs.

Voici une synthèse des temps de transports supplémentaires que subiront les salariés concernés par les dommages collatéraux du déménagement d’Haussmann.

 

 

 

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)