S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Demande de réouverture de négos salariales : la réponse…

Compte tenu des avancées dans la négociation de branche, les organisations syndicales avaient écrit au Directeur Général pour demander une nouvelle réunion sur les salaires dans le GIE AG2R REUNICA. La réponse du Directeur Général…

Si la direction accepte le principe d’une nouvelle réunion, elle insiste également sur le coût des mesures salariales déjà prises. Voici la réponse écrite d’André Renaudin.

Texte du courrier

Votre courriel relatif aux négociations annuelles obligatoires, qui viennent de se tenir au niveau de la branche des institutions de retraite complémentaire, a retenu toute mon attention. J’en ai informé Madame Arcangeli et Monsieur Jacquemier.

Avant d’en venir à votre demande, permettez-moi un rappel.

Lors de nos réunions de NAO 2017, la Direction a présenté les orientations budgétaires du Groupe : les efforts engagés en matière de maîtrise de nos frais généraux doivent se poursuivre en vue de conforter les équilibres économiques et financiers nécessaires à notre trajectoire Agirc-Arrco et à notre développement assurantiel. C’est dans cette perspective que le niveau d’évolution de la masse salariale pour 2017 a été fixé.

Compte-tenu de cette politique salariale contrainte, la Direction a proposé pour l’ensemble des collaborateurs du Groupe une prime supplémentaire d’intéressement de 250 euros bruts versée au mois de mai. Cette dernière mesure correspond à 0,7 % de la masse salariale du GIE AG2R RÉUNICA.

La Direction des ressources humaines, qui procédera bien sûr aux applications nécessaires pour les collaborateurs concernés, est en train d’examiner l’impact des mesures adoptées au niveau de la branche : il est estimé à 0,5 % de la masse salariale du GIE.

Pour répondre maintenant à votre demande, la DRH nous proposera un rendez-vous – ce qui avait d’ailleurs été évoqué le 10 avril – au cours duquel un chiffrage des différentes mesures mises en œuvre vous sera présenté.

Voir aussi l’article http://cfdt-ag2r.com/les-organisations-syndicales-demandent-une-nouvelle-nego-sur-les-salaires/

Une réponse à Demande de réouverture de négos salariales : la réponse…

  • 2 réflexions:
    1) une prime (unique à un instant T) n’est pas une augmentation (qui est pérenne) !
    2) On ne mélange pas les torchons et les serviettes: les discussions sur l’intéressement doivent légalement être déconnectées de la NAO.

    1 interrogation: la direction et les personnes qui la composent se situent-ils dans les frais généraux ?

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)